Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Un samedi pas comme les autres à La Librairie des Enfants

Samedi 2 décembre 2017 à 10h30 et à 16h00

Deux rencontres d’exception juste avant Noël à l’occasion du Salon du livre jeunesse avec Anne Fine et Nathalie Novi

Deux séances de dédicaces incontournables à La Librairie des Enfants


Anne Fine de 10h30 à 12h30


« Living your life is a long and doggy business…and stories and books help. Some help you with the living itself. Some help you just take a break. The best do both at the same time.” Anne Fine

La famille...version dure! Née en 1947 à Leicester, Anne Fine aurait pu devenir infirmière ou institutrice. Mais un professeur lui a un jour soufflé ce drôle de métier: écrivain. Sans doute la jeune fille a-t-elle senti immédiatement qu'elle trouverait dans l'écriture la liberté de dire tout ce qu'on ne dit pas d'ordinaire, tout ce qui ne se dit pas...Car, chez Anne Fine, l'insolence et la vérité toute crue sont de mise. Un exemple célèbre depuis qu'il a été immortalisé au cinéma dans "Madame Doubtfire": ce père qui doit se déguiser en femme de ménage pour voir ses enfants. Anne Fine met les pieds dans le plat et donne à voir des photos de famille inattendues où l'irresponsabilité des adultes n'a d'égale que la maturité de leurs enfants. Anne Fine fait part de ses vérités sans concession, avec une cruauté et un humour qui lui ont valu un nombre de récompenses colossal. "Ma mère est impossible", "Le jeu des 7 familles" ou "La guerre sous mon toit", autant de titres programmatiques. Et de découvrir qu'il fait toujours bon être un enfant pour rattraper les catastrophes des adultes!

Désignée en 2001 comme Children's Laureate au Royaume Uni, elle est ainsi devenue l'une des ambassadrices britanniques de la littérature de jeunesse aux côtés de Michael Morpurgo, Quentin Blake, Jacqueline Wilson, Michael Rosen....et aujourd'hui Lauren Child, autant de grands noms du livre pour les enfants. Nous fêtons cette année à la librairie, immense honneur, les 20 ans de parution du célèbre "Journal du chat assassin"...avec son auteur.

Nathalie Novi de 16h00 à 18h00

     

Nathalie Novi aime la peinture et la littérature. Elle se présente ainsi:

"D'origine italienne, je suis née un 5 octobre. Ma petite enfance se déroule à Constantine, en Algérie. Je vis alors entourée de soeurs et de livres. C'est à l'âge de neuf ans que je décide d'être peintre.

En 1987, je suis diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, dans la section "gravure en taille douce". J'expose mes pastels et gravures à Paris, Bruxelles et ailleurs.  Mon travail autour du thème intemporel de l'enfance me mène tout naturellement vers la littérature jeunesse.

Mon premier album, dont je suis également l'auteur, s'intitule "fête foraine" en hommage à Jacques Tati et parait en 1997 aux éditions Nathan. Depuis, j'en ai réalisé une soixantaine, tous signés d'excellents auteurs tels: Jo Hoestlandt, Jeanne Benameur, Thierry Lenain, Jean-Claude Mourlevat, David Dumortier, Marie Sellier, Daniel Picouly...chez Didier jeunesse, Rue du Monde, Gallimard Jeunesse, Thierry Magnier, et Albin Michel Jeunesse. Mes originaux sont souvent exposés dans des musées et des médiathèques. Je réalise régulièrement des performances picturales accompagnée de musiciens, autour de textes lus par un comédien. Mes albums me permettent de beaucoup voyager, de salons du livre en festivals, en France, mais aussi en Grèce, en Espagne, au Maroc, au Liban, en Angleterre, au Canada, en Belgique, en Suisse, en Inde, en Chine,...

Je voudrais...

peindre l'intimité d'un bleu Nattier souligné d'un rouge anglais,

abandonner un gris de Payne contre un jaune impérial.

Entendre le court soupir de taffetas des jupons soyeux

teintés de beurre frais, d'ombre rose, de cérulé pâle

s'épuiser sur le pourpre d'un divan de velours.

Laisser s'envoler ces mêmes jupons dans le gris du vent, les céder aux plis des nuages.

Sur la langue alanguie, répandre un jaune de Naples éclairé de poudre d'or.

Dessiner l'attente, celle des bras croisés, des mains tendues.

Colorer les silences. Effleurer d'une caresse de plume et d'encre la vibration des coeurs affolés

Inviter chacun chacune à franchir l'eau des miroirs, comme on tourne la page d'un roman adoré, avancer droit et doux vers la promesse d'un sourire toujours espéré..."

Nathalie Novi a obtenu une bourse de création du CNL qui lui a permis, une année durant, de réaliser son projet autour de l'oeuvre romanesque de Jane Austen. Nous accueillons cette immense artiste à l'occasion de la parution de ce bel album chez Albin Michel jeunesse en 2017, année de la célébration des 200 ans de la disparition de l'écrivain britannique. 



Newsletter

Vous souhaitez être informé de l'actualité de la librairie ?

S'inscrire

Se désabonner